26 janv. 2011

Farfelues interrogations (texte)


photo de Benjaman Albiach Galan

Pourquoi s’envolent les papillons ?
Pour attraper, du soleil, les rayons.

Pourquoi aux arbres les bourgeons ?
Parce que leurs nids les oiseaux y feront.

Pourquoi existe-il des anges ?
Pour que sur Terre les Hommes se mélangent.

Pourquoi les fées dans tes cheveux ?
Pour libérer le feu qui brûle dans tes yeux.


Pourquoi Poser toutes ces questions ?
Pour jouer les partitions de mille violons.

Pourquoi toujours vouloir voir la mer ?
Pour y retrouver, de tes yeux, le vert.

Pourquoi les points noirs sur les coccinelles ?
Parce que la vie est belle.

Pourquoi les fées dans tes cheveux ?
Pour libérer le feu qui brûle dans tes yeux.


Pourquoi fredonner des chansons ?
Pour supporter, du métro, les stations.

Pourquoi emprisonner les abeilles ?
Pour ne se nourrir que de leur doux miel.

Pourquoi couper toutes ces couleurs ?
Pour parfumer la maison de mille fleurs.

Pourquoi les fées dans tes cheveux ?
Pour libérer le feu qui brûle dans tes yeux.


Mais où veux-tu en venir ?
Nulle part, pourquoi ? Faut-il suivre un chemin pour que la vie ait un sens ?
Peut-être pas…
As-tu des certitudes ?
Non, que des doutes et quelques virgules.
Alors, pose-moi des questions pour qu’à deux nous trouvions des réponses.

Pourquoi à deux volent les libellules ?
Pour que sur l’étang la vie pullule.

Pourquoi manger des gâteaux ?
Pour voir, dans la crème, s’amuser les couteaux.

Pourquoi sans cesse sautent les sauterelles ?
Parce qu’elles confondent le soleil et les mirabelles.

Pourquoi les fées dans tes cheveux ?
Pour libérer le feu qui brûle dans tes yeux.


Claudine Mistral-Bories, Mimet, 25 janvier 2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

...