26 nov. 2014

Un café (texte)




Un café
                         A l’école, chaque jour,
                         Avec politesse, presque amour,
                         Merveille de la jeunesse
                         Les enfants s’empressent
                         De me proposer
Un café
                         Un mercredi
                         Dix heures dix
                         Les voilà à leur affaire
                         Pour me préparer un petit noir.
                         L’odeur dans l’air
                         Me transporte avec espoir.
Un café
                         Sous l’égide de Mercure
                         Je les remercie
                         Et m’en vais goûter
                         Le plaisir que me procure
                         Le breuvage déjà tiédi
                         Qu’ils m’ont apporté.
Un café
                         Horreur !
                         Quels petits mercenaires,
                         Quels Merlin débonnaires !
                         Presque en pleurs,
                         Je me précipite vers
                         L’armoire de verre.
Un café
                         Car sans sucre, j’ai
                         Dans la bouche
                         L’amertume plaquée
                         Et presque je louche
                         En évitant de recracher
  Mon café

                         La prochaine fois
                         De lait et de chocolat
                         Sucrée, ma boisson sera.
                                                                                                                               © Claudine Mistral      A Mimet, 25 novembre 2014

4 commentaires:

  1. Un texte qui m'a beaucoup ému , Claudine

    RépondreSupprimer
  2. Le café , symbole de convivialité et de partage , de rencontres et d'ouverture sur le monde .
    Le café , c'est le début de la journée , d'une réunion , d'un échange , de l'aventure , de la vie ...
    C'est aussi un symbole populaire , car son prix est accessible à tous ,
    C'est , pour qui veut bien , le plus simple des présents ( ... pour combler un passé compliqué ? )
    Le café réchauffe le corps, et l'âme pour peu qu'il soit partagé autour d'un sourire ...
    Le café est l'âtre autour duquel se réchauffent les amants ...
    Dans ma jeunesse , j'ai toujours rêvé partager un café avec les profs que j'aimais bien . C'est pour cela aussi , chère Claudine , que tes élèves ont une chance extraordinaire !... ;-) . Ne pas avoir vécu ce plaisir m'a tellement manqué , que chaque fois que j'enseigne , j'offre toujours un café à tous mes étudiants , ... peut être pour combler un vide , et un peu pour montrer la voie ...
    Bravo pour ton texte , Claudine . Simple et touchant , ... il m'a beaucoup ému .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je suis ravie que ce texte t'est ému. Bonne journée

      Supprimer

...