11 août 2015

Il était une Foi (Texte)


Il était une Foi

Car rien ne m'empêche de voir le jour naissant
Timide aube rougie et ses beaux cheveux d'or
À l'heure où les rêves sont comme évanescents
Les ombres de la nuit laissent place à l'aurore...


-Laissez-moi me lever et ouvrir de grands yeux
La place s'anime les devantures s'ouvrent
Théâtre de la vie les acteurs entrent en jeu
Quand très tôt le matin le grand ciel se découvre...


Moi j'aime profiter de ces premiers instants
Les yeux encor mi-clos mouvance machinale
Une question de Foi, c'est la vie qui m'attend
Retrouvant cette amante à l'amour matinal...


La place s'anime s'ouvrent les devantures
J'ai Foi dans ces matins...commence l'aventure. 



Texte de Gaël Angeélis 24 / 07 / 15

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

...