5 mars 2018

Le cœur serpent (Texte)



Le cœur serpent


Par-delà les vents
Il se rappelle
Le cœur serpent
Se remémorant
Ses mortels instants
L’amour tressautant
L’amour ardent
Du cœur serpent.
Il revit les assauts permanents
De ce cœur aimant
De ce cœur sifflant
Sur l’autre versant.
Il ne peut fuir
Face au cœur serpent
Le cœur étranglant
Le cœur tuant.
Il ne peut s’enfuir
Seul sous le ciel, au froid mordant
Tellement les battements
Du cœur serpent
Sont intenses et enivrants.
Il a le sentiment que son sang
Bouillonne au rythme
Des pulsations
Du cœur serpent.
Il a la peur vrillée en son cœur
Mais ne peut se détacher
Du cœur serpent.

Pourtant un jour, enfin,
Il s’est lassé du cœur serpent
Il n’a plus accepté
L’amour intransigeant.
Il est partit vers d’autres horizons
Plus calmes et plus cléments
Abandonnant le cœur serpent.

Claudine Mistral, 2018



Inspiré par la chanson suivante :
Fréro Delavega - Le coeur éléphant
https://www.youtube.com/watch?v=NHhmDhzqzcA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

...